Home / LIVE REPORTS / DAGOBA / MALKAVIAN au Novomax, Quimper – 28 nov.2015

DAGOBA / MALKAVIAN au Novomax, Quimper – 28 nov.2015

Dagoba QuimperC’est une belle affiche qui se dressait à la salle « Le Novomax » à Quimper. Un peu délaissé des têtes d’affiches Françaises et mondiales du monde Metal durant l’année, le Finistère attendait les Marseillais de Dagoba avec impatience, ici appuyé de Malkavian. Tellement attendu, qu’à peine annoncé les 280 places se sont écoulées en très peu de temps. Carton pleins pour cette première soirée nommée « Rising Storm #1 » organisée par cette jeune association Quimpéroise Echoes Of West Horns.
La ville de Quimper a vu les murs de sa salle trembler à coups de martelage de batterie, de riffs et de voix d’outre-tombe. Le public, au rendez-vous devant la scène, monte en puissance avec la mise en bouche qu’offre Malkavian. Les Nantais à la réputation grandissante au fil de leurs multiples prestations scéniques et d’un premier album « The Worshipping Mass », musclant le catalogue du label Finisterian Dead End, donne un show plus que brûlant. Les morceaux s’enchaînent bastonnant les oreilles des curieux découvrant le groupe ainsi que les autres. Les membres, menés par la voix caverneuse de Romaric Lamare, occupent l’espace avec un plaisir évident. Leur Trash Hardcore fait mouche, le public accroche et commence à transpirer dans le pit jusqu’au morceau final joué par la formation. Mission accomplie avec succès, tout le monde est à point.

S’en suit l’arrivé des titans fraichement revenu de l’étranger après une grande tournée avec les portugais de Moonspell. Le vocaliste Shawter, l’excellent batteur Franky Costanza ainsi que Werther et Yves « Z » Terzibachian sont applaudit dès leur arrivée. De grands sourires s’affichent et le concert commence. Un véritable bulldozer musical provoquant l’excitation de la foule formant Circle Pit sur Circle Pit sous la demande incessante d’un Shawter, parfois accompagné de quelques gorgés de whisky. Les hymnes se suivent sous des refrains imparables, quelques tee-shirts se déchirent sur fond de mélodies à l’image de leur dernier album en date « Tales Of The Black Dawn » (Verycords) : Brutal.

Acclamé par la foule, le rappel du groupe, charismatique et infatigable, se termine en apothéose sous forme d’un Circle Pit géant occupant les trois-quarts de la salle. On les savait plus que bons en live, mais comme arrivé à maturation, ce sont de grosses gifles que met Dagoba sur son passage aux quatre coins de l’hexagone et du monde durant ces dernières années. Un fait qui n’est plus à prouver et créant l’évènement à chaque fois.

On retiendra de cette soirée beaucoup d’énergie, mais aussi des sourires et des mains qui se serrent. Les groupes se prêtant au jeu de la rencontre avec leur public, des photos et des autographes en sortie de concert. Une excellente ambiance positive dont Echoes Of West Horns peut être fière. En attendant la suite de leurs aventures ainsi que les prochains passages de Dagoba sous les yeux des Bretons toujours à l’affut des bons plans.

 

Team Furieux ( Gwen Dal – crédit photo : aek )

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Check Also

Hellfest 2017, jour 3

Troisième et dernier jour du Hellfest 2017. Même si on ne tient plus debout, on voudrait que ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close