Home / CHRONIQUES / DEFICIENCY – The Dawn Of Consciousness (Apathia Records)

DEFICIENCY – The Dawn Of Consciousness (Apathia Records)

« The Dawn Of Consciousness » est le troisième ouvrage de Deficiency, enregistré comme son prédécesseur « The Prodigal Child » au réputé DOME Studio des frères Potvin, qui a vu défiler des groupes de référence tels que T.AN.K. ou Arcania entre autres, et nous garantit une production de qualité.

A souligner le splendide artwork de la pochette réalisée par Ludovic Cordelières (Rusalkadesign) déjà géniteur de la magnifique pochette du précédent album.

L’agressivité et la finesse se côtoient tout au long de ce nouvel album qui vient confirmer le talent et la créativité qu’on avait décelés dès leur premier ouvrage « State Of Disillusion ».

Deficiency a bien trouvé son style identifiable dès les premières minutes. La voix de Laurent Gisonna tantôt furieuse et vindicative tantôt radoucie et mélodique sait argumenter et donner le ton à ce concept-album dont le thème traite des émotions primitives de l’être humain.

L’intro du premier titre « Newborn’s Awakening » aux magnifiques mélodies de guitares nous mène dans un univers de Thrash mélodique actuel servi avec brio et conviction. L’alternance chant clair / chant Thrash permet aux morceaux de respirer et à l’auditeur de rester attentif et intéressé par l’évolution de l’ouvrage.

Le groupe sait composer des riffs implacables et entêtants (« Uncharted Waters », « Another Fail To Come », « Nausera » …) qui vous restent à l’esprit et demeurent imprimés dans votre cerveau. Deficiency sait également composer des morceaux agressifs (voire haineux) et puissants tout en gardant le sens de la mélodie (« The Upriser ») .

La huitième piste de cet album « And Now Where Else To Go » nous propose un morceau instrumental enlevé et captivant qui nous montre les diverses facettes musicales du groupe. Bien construit et jamais lassant à l’instar des instrumentales de Metallica, le groupe fait évoluer ce morceau qui nous transporte ailleurs nous fait pénétrer et nous imprégner de l’essence même du thème de cet opus.

Deficiency a pris de l’ampleur et a su se forger une identité forte et singulière qui ne présage que du bon pour l’avenir et c’est tout le mal qu’on leur souhaite.

Un ouvrage a écouter en boucle et un groupe à découvrir en live car les quatre guerriers de Forbach ne font pas dans la dentelle lorsqu’il s’agit de défendre leur musique sur scène. Une référence !

F. Backfield

 

>Site Internet : www.deficiency.fr<

>Page Facebook : Deficiency<

 

Tracklist :

01. Newborn’s Awakening
02. Uncharted Waters
03. Another Fail To Come
04. From A Less A Greater Perfection
05. The Upriser
06. Face The World We Experience
07. Nausera
08. And Now Where Else To Go
09. The Post Knowledge Day
10. Fearless Hope

 

Check Also

ANCIENT ASCENDANT – Rise The Torch (Candlelight / Spinfarm Records)

Ancient Ascendant est un quatuor britannique de Black et de Death Metal qui injecte dans ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close