Home / LIVE REPORTS / Eths + AqME + K.A. (Le Trianon / Paris)

Eths + AqME + K.A. (Le Trianon / Paris)

Dimanche 30 Avril 2017, Le Trianon, Paris. Une soirée riche en émotions s’annonce dans cette salle du Nord parisien. Eths fait ses adieux à la scène tandis qu’AqME fête les quinze ans de son premier album « Sombres Efforts » : deux des fers de lance du Metal Alternatif des années 2000’s s’apprêtent à entrer en communion avec un public composé de fidèles de la première heure et d’aficionados croisés tout au long de leur carrière. Ils viennent tous des quatre coins de la France afin d’assister à cet événement particulier, partagés entre le spleen de saluer Eths et son line-up originel pour la dernière fois, et la joie de voir AqME survivre à l’épreuve du temps.

En guise d’ouverture nous découvrons K.A., groupe défenseur d’un genre Thrash Death à la Française, auteur de plusieurs albums dont un projet comprenant la participation du meneur de Loudblast, Stéphane Buriez. Le groupe chauffe la salle, frappe fort et synthétise sur scène vingt ans d’existence à sillonner l’underground devant les yeux d’un public curieux et investi. Une découverte pour les uns, une redécouverte pour les autres, K.A. intercale entre quelques sourires ce qu’il faut de brutalité pour les plus énervés avant de laisser la place comme il se doit à leur successeurs. Un cocktail sans concession de sonorités Thrash Old School et de Death 90’s ici armé de R.U.L., batteur de Eths depuis 2015, lumineux et groovy derrière ses fûts.

Invité de luxe de la soirée, AqME livre un show plus que brillant. Après une tournée triomphale au sein du collectif Le Bal Des Enragés et une tournée parallèle avec The Butcher’s Rodeo, le vocaliste Vincent Peignart-Mancini, servi impeccablement par ses trois camarades, rayonne d’entrée de jeu avec le tubesque « Avant Le Jour » par son énergie en occupant l’espace tel un fauve et s’accordant quelque bain de foule. Ici le groupe puise essentiellement dans le répertoire issu de son premier opus ayant marqué la grande époque du Metal Fusion / Nu Metal Français du début des années 2000’s. Aujourd’hui AqME a fait du chemin , il cotoie le Punk Hardcore, flirte avec le Metalcore, s’autorise les accents d’une Pop subtile, et la recette fonctionne. Puissants et entêtants, les morceaux cultes de la formation se bousculent : «‘’Si’’ N’Existe Pas », « Superstar », « Une Autre Ligne », « Le Rouge Et Le Noir » ou encore l’hypnotique et solennel « Je Suis ». Le public suit, refrains en cœur avec nostalgie et passion entre quelques furieux pogos et un wall of death dantesque.  Généreuse : C’est le mot qui qualifie la performance d’AqME. On en redemande.

Tant attendu par les fans du groupe, Eths arrive enfin sur scène sous l’ovation du public.  L’éternelle et charismatique vocaliste Candice Clot, qui avait quitté le groupe en 2012, croule sous la voix du public scandant son nom à répétition. Telle une bête que l’on a trop longtemps laissé enfermée, l’artiste surprend par sa performance et l’intensité de son interprétation comme si elle n’était jamais partie. Le groupe balaye l’ensemble des titres phares de sa discographie, de «Détruis-Moi» à «Samantha», de «Bulimiarexia» à « Tératologie » en passant par «Adonaï» ou encore «A La Droite De Dieu», accompagnés par une foule déchaînée reprenant les paroles en cœur pendant que la fosse s’agite. «Crucifère» transforme le Trianon en fournaise avant un final tout en mélancolie sur «Ailleurs, C’Est Ici». La particularité de ce concert aura été le changement de line-up tout au long du set pour marquer les différentes périodes du groupe. Seule manque Rachel, qui avait repris le flambeau de Candice pour mener le groupe jusqu’à son ultime album « Ankaa » l’an passé.  C’est avec des sourires et des larmes que nous quittent les membres de Eths. Et c’est par l’image forte de Candice Clot blottie dans les bras du guitariste et leader Stéphane « Staif » Bihl que les lumières se sont éteintes sur près de vingt ans de carrière. Un grand moment.

(Article : Gwendal Belbeoch / Photographies : Catherine Alberola)

Check Also

METALSPHERE à La Salle de la Tour (Voisins le Bretonneux)

En ce weekend de mi-mai, c’est à la petite mais conviviale salle de la Tour ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close