Home / CHRONIQUES / EVERGREY – The Storm Within (AFM Records)

EVERGREY – The Storm Within (AFM Records)

evergrey-the-storm-withinVoici venu le temps de l’appréhension avec ce nouvel effort d’Evergrey, intitulé « The Storm Within« . En effet, comment peut-on donner un légitime successeur après le fabuleux et surprenant « Hymns For The Broken » et son concept sur la révolte des peuples à travers les siècles?

Aussi, Tom S. Englund et ses sbires mettent les choses au point dès le départ avec un riff oppressant sur « Distance« . Le fan de la formation scandinave ne sera pas perdu, loin de là, car Evergrey, tel un Philippe Etchebest en cuisine avec divers ingrédients , manipule les ambiances planantes et riffs « in your face » avec une certaine maestria.

Très rapidement, LE titre fatal réside sur la quatrième plage de « The Storm Within« , ici « Astray » est un joyau au niveau des guitares inspirées. Rarement Evergrey n’a été autant au summum dans la composition, et le talent singulier au chant de Tom S. Englund se révèle impressionnant de maîtrise.

Surprise, deux titres sont interprétées en duo avec la frontwoman batave de Nightwish, Floor Jansen. « In Orbit » est taillé sur mesure pour  cette chanteuse, tant ce titre ressemble étrangement à ce qu’elle pratique dans le combo finlandais. Pour ce qui est du deuxième duo, « Disconnect« , on peut être surpris par le chant à quasi contre-emploi de Floor Jansen. Techniquement, le  style employé est totalement haut-perché, très aérien, et dans un registre que l’une des grandes madones du metal n’a pas pour habitude de pratiquer. La surprise est totale, et « Disconnect » se révèle comme la deuxième perle de l’album.

Que dire du duo fusionnel entre Monsieur et Madame Englund sur le titre « The Paradox Of The Flame » ? L’exercice avait déjà été réalisé sur différents albums ( « Recreation Day » , « Hymns For The Broken » etc) . Encore une fois, le timbre très particulier de Carina Englund se marie (c’est le cas de le dire) à merveille avec celui de son époux. Si les autres musiciens de Evergrey ne sont pas en reste, il n’en est pas moins que le style unique d’Evergrey porte de sceau de Lord Englund. Rarement, un seul homme n’a réussi à personnaliser son projet avec une certaine originalité, de mémoire, votre serviteur n’a pas connu tel fait depuis… Chuck Schuldiner avec Death!

evergrey

La noirceur des riffs de guitare, le clavier aérien, une section rythmique tellurique, et le chant mélodique et très personnel de Mister Englund fait que l’on aime Evergrey, ou pas.  « The Storm Within » est la parfaite suite logique de « Hymns For The Broken« . D’ailleurs le titre éponyme de cet album ne fait que renforcer cette sensation. Evergrey ne réalisera peut-être pas l’album de l’année, mais sera à coup sûr pas très loin des deux premiers accessits. Tusen tack Herr Englund!

David

Track List :

01. Distance
02. Passing Through
03. Someday
04. Astray
05. The Impossible
06. My Allied Ocean
07. In Orbit
08. The Lonely March
09. The Paradox Of The Flame
10. Disconnect
11. The Storm Within

Line Up :

Tom S. Englund – Guitare et chant
Henrik Danhage – Guitare
Johan Niemann – Basse
Jonas Ekdahl – Batterie
Rikard Zander – Claviers

(Site Internet) EVERGREY

(Page Facebook) EVERGREY

 

Check Also

ALESTORM – No Grave But The Sea

Ahoy ! Tout juste après la sortie du dernier volet de Pirates des Caraïbes au ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close