Home / FESTIVALS / Hellfest 2017, jour 2

Hellfest 2017, jour 2

Deuxième journée en enfer. La chaleur va littéralement écraser les festivaliers. Les places à l’ombre sont prises d’assaut et sous les structures des scènes couvertes, si le soleil ne brûle pas, la chaleur est carrément étouffante. La poussière, notamment à la War Zone, est envahissante. L’eau viendra parfois à manquer et il faudra être patient pour remplir sa bouteille. Heureusement, le public sera régulièrement arrosé par la sécurité. Les filles aux seins nus sont nombreuses cette année avec cette chaleur et le concert des Steel Panther en fin d’après-midi restera un moment d’anthologie lorsque le chanteur fera grimper sur la scène des demoiselles peu couvertes et offrant un spectacle réjouissant, tellement heureuses de vivre cet instant. Au Hellfest, pas d’interpellation pour exhibition, chacun fait ce qu’il lui plait et c’est très bien comme ça. Dernier mot sur la chaleur et cette fois-ci c’est un petit coup de gueule, l’espace PMR était en plein soleil et juste au-dessus, de grands parasols abritaient les VIP. Je ne comprends pas qu’ils n’aient pas pensé une seconde à les descendre pour abriter les personnes handicapées assisent sous un soleil de plomb.

Du côté des groupes, encore une programmation incroyable aujourd’hui avec, entre autres, de grosses têtes d’affiche comme Aérosmith, Saxon, Apocalyptica ou Suicidal Tendencies, des valeurs sûres comme Airbourne ou Steel Panther et, côté frenchies, Ultra Vomit et les vieux briscards de Trust qui reprennent du service.

Furieux a pu voir en partie Jared James Nichols, Vortex of End, Los Disidentes del Sucio Motel, The New Roses, Carcariass, The Dead Daisies, Crypt Sermon, Igorrr, Ultra Vomit, Ereb Alton, Chelsea Grin, Decapitated, Chelsea Wolfe, Phil Campbell and the Bastards sons, Soilwork, Alcest, Pretty maids, Steel panthers, Apocalyptica, Agnostic front, Opeth, Suicidal tendencies et Deafheaven.

Coups de cœur pour Ultra Vomit, incroyablement à l’aise sur une main stage devant un public conquis par le dernier opus, le génialissime « Panzer Surprise« , grosse claque avec Igorrr, qui va enflammer la Temple pleine à craquer avec son style très expérimental, Airbourne qui va faire slammer sans relâche une fosse déchaînée, coup de cœur pour Chelsea Wolfe et Deafheaven et total respect devant les prestations musclées d’Agnostic Front et Suicidal Tendencies à la War Zone. On a beau couvrir beaucoup de concerts tout au long de l’année, il arrive encore de faire de grosses découvertes et ce fut le cas avec Igorrr.

Impossible de ne pas y trouver son compte. Le seul regret est de ne pouvoir assister à plus de concerts. Les groupes semblent tous particulièrement heureux de se produire au Hellfest. Une atmosphère particulière de bonheur et de liberté plane ici. La fatigue et la chaleur n’altèrent pas l’enthousiasme des festivaliers.

Cette journée du samedi a passé trop vite, il ne reste déjà plus qu’une journée de festival. Vite quelques heures de sommeil pour profiter à fond de la dernière journée !

 

Check Also

Hellfest 2017, jour 3

Troisième et dernier jour du Hellfest 2017. Même si on ne tient plus debout, on voudrait que ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close