Home / CHRONIQUES / MASS HYSTERIA – MATIERE NOIRE

MASS HYSTERIA – MATIERE NOIRE

Mass Hysteria - Matière NoirePersonne ne pourra me contredire si je vous dit que MASS HYSTERIA est un phénomène incontournable de la scène française. Pour les avoir vu à plusieurs reprises en concert depuis leur création, que ça soit leurs prestations scéniques, leur simplicité, leur gentillesse et leur générosité, ils ne m’ont jamais déçu. Coté albums, c’est un peu la même chose, chaque nouvel opus qui sort est d’une qualité supérieur au précédent.

Avec la sortie de l’excellent album «L’ Armée des Ombres » qui avait déjà tout retourné sur son passage en 2012, les MASS HYSTERIA avaient déjà placé la barre haute au point que à l’époque, je me demandais, si dans le futur, ils pourraient faire aussi bien voir encore mieux. En ce 23 octobre 2015, le futur est devenu présent, et pour les MASS HYSTERIA, il était temps de sortir de l’ombre pour donner naissance à leur huitième album « Matière Noire » via Verycords. La production de cet album 11 titres a été confié à Fred Duquesne qui officie désormais en tant que guitariste au sein du groupe depuis le départ de Nicolas Sarrouy, à qui au passage nous souhaitons une bonne convalescence depuis son accident.

Mass Hysteria

Dans cette « Matière Noire » le groupe explore le coté le plus sombre de leur univers à force de gros son electro, de riffs massifs et puissants du coté des guitares. A la batterie Raphaël est toujours aussi efficace et on sent plus que jamais de la contestation et de la rage dans les paroles de Mouss. Cette production est diablement efficace et superbement bien réalisée. La violence, est omniprésente et ça c’est plutôt une bonne nouvelle car  de toute façon, on ne s’attendait pas à ce que les MASS HYSTERIA nous livrent un album de balades bien ennuyeuses.

« Les chiens de la casse » ouvre les hostilités et d’emblée on sent déjà que les MASS HYSTERIA passent à la vitesse supérieur et enchaînent alors des brûlots comme « Vae Solis » avec son harmonica sur le refrain, « Vector Equilibrium », « Notre Complot » qui plantent le décor. On poursuit avec « L’Espérence et le Refus » et sont refrain puissant et « Tout est Poison », armé d’énormes samples sur la partie instrumentale. « L’Enfer de Dieux » est quant à lui destiné à faire passer un message plus sombre. D’où cette atmosphère plus lourde et le refrain plus mélodique. J’ai hâte de voir ce que va donner le titre suivant « A Bout de Souffle » sur scène, ça promet d’être du grand MASS HYSTERIA. Le titre éponyme de cette album est lui aussi tout aussi efficace, tout comme le suivant « Plus que du Metal ». L’album se referme sur le sublime et bouleversant  « Mère d’Iroise ».

« Matière Noire » est un album transcendant et est à mon avis la plus belle œuvre de MASS HYSTERIA. L’effort fourni est énorme et dépasse largement les attentes des aficionados. Les MASS HYSTERIA démontrent une fois de plus avec brio qu’ils sont une locomotive du metal Français, et il me tarde d’aller les revoir sur scène. Pour ma part ça sera à La Carène de Brest, le 11 décembre, et vous ?

Tracklist :

01. Chiens de la casse
02. Vae soli !
03. Vector equilibrium
04. Notre complot
05. L’espérance et le refus
06. Tout est poison
07. L’enfer des dieux
08. À bout de souffle
09. Matière noire
10. Plus que du metal
11. Mère d’Iroise

www.facebook.com/masshysteriaofficiel

verycords.com

Check Also

LIV SIN – FOLLOW ME (Despotz Records) 

En 2015, le groupe SISTER SIN annonce que c’est maintenant terminé et les membres mettent ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close