Home / FESTIVALS / Motocultor Festival 2015, le bilan

Motocultor Festival 2015, le bilan

Motoc 2015 lolgoCommuniqué du Motocultor Festival :
« Tout d’abord, un grand merci aux 600 bénévoles qui ont une nouvelle fois beaucoup donné pour que ce festival se déroule le mieux possible !
Merci à vous, festivaliers pour votre bonne humeur, votre convivialité et pour avoir bravé la pluie le vendredi après-midi !
Merci à la Mairie de Saint-Nolff, aux partenaires publics et privés, aux prestataires et salariés ainsi qu’aux artistes.
Le Motocultor Festival a encore pris de l’ampleur cette année avec une fréquentation record de plus de 22.500 entrées. Après huit éditions dont six en plein air, c’est un bon bilan. Né dans une salle de Saint-Avé en 2007, le Motocultor Festival est désormais l’un des principaux festivals de musiques actuelles du Morbihan avec le Pont du Rock de Malestroit. Au niveau national, il est le deuxième festival métal de France et dans les 45 festivals d’été français à dépasser la jauge de 15 000 entrées. Que de chemin parcouru depuis les débuts !
La troisième scène, baptisée la « Massey Ferguscène » fut la grande nouveauté de l’édition 2015.
Cette nouvelle scène est une vraie réussite, elle a permis de proposer une programmation plus variée et d’attirer plus de public. Le festival s’est amélioré au niveau artistique tout en conservant le soutien aux groupes émergents locaux et nationaux et a su rester convivial.
Maintenant, quel avenir pour le Motocultor Festival ?
Ce qui est assuré, c’est qu’il y aura une neuvième édition du Motocultor Festival en 2016, les 19 / 20 / 21 août prochain à Saint-Nolff. Au-delà de 2016, l’avenir est incertain.
Malgré les bons résultats de 2015, l’association accuse un déficit de 85.000 € qui est le reliquat des difficiles premières années du passage en plein air où le festival n’avait pas de terrain fixe (les éditions 2010 / 2011 / 2012). Depuis qu’il est à Saint-Nolff (édition 2013), le festival fait des éditions bénéficiaires et réduit donc son déficit tous les ans.
Ce déficit reste important et impactant sur l’organisation du festival et entraîne depuis plusieurs années une gestion à flux tendu. Une situation qui ne peut continuer ainsi.
Actuellement le festival est aidé financièrement à hauteur de 2% par les Collectivités Publiques. En Bretagne, la moyenne des subventions accordée aux festivals par ces collectivités est de 28 % (de 20 % dans le reste de la France). Il y a donc une forte marge de progression à ce niveau. Les modèles économiques des festivals restent fragile et vu la situation, sans le soutien des Collectivités Publiques, il ne sera pas possible de continuer au-delà de l’édition 2016.
L’association a bénéficié d’un Dispositif Local d’Accompagnement (DLA) en fin d’année 2014. Lors de ce DLA, une stratégie de développement du projet et de restructuration de la dette a été élaborée afin de pérenniser le festival. Des discussions auront lieu à l’automne avec les Collectivités Publiques à propos de la mise en place de cette stratégie.
La priorité pour les mois qui viennent sera donc de chercher de nouveaux partenaires publics et privés. Cette période sera décisive pour l’après 2016.
En plus de cette réflexion sur l’avenir, il est prévu pour l’an prochain d’agrandir le site, ce qui permettra diverses améliorations comme un espace de restauration assise et plus de stands ainsi qu’un catering dédié à nos bénévoles pendant le festival.
Rdv en 2016 pour une belle édition ! Les pass promo 2016 seront mis en vente mi-octobre.
L’équipe Motocultor Fest Prod »

http://www.motocultor-festival.com

Filmé et réalisé par Mathieu Ezan : http://www.mathieuezan.com

Motocultor_Festival_2015_affiche

Check Also

Hellfest 2017, jour 3

Troisième et dernier jour du Hellfest 2017. Même si on ne tient plus debout, on voudrait que ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close