Home / CHRONIQUES / Nawather – Wasted Years

Nawather – Wasted Years

Nawather-CoverLa curiosité de l’exotisme entoure le groupe Nawather. En effet, tel leurs collègues progressifs de Myrath, c’est de Tunisie que nous vient ce sextette. Son premier effort s’appelle « Wasted Years« .

Dès les premières notes de « Portal To Edinya« , intro instrumentale de l’album, le combo emmené par Raouf Jelissi nous emmène sur des terrains orientaux délicieux. Aussi, le chant guttural se mêle aux arabesques féminines de Ryma Nakkach. Rarement ce mélange n’a été aussi fusionnel, déjà tenté mais ne sonnant jamais de cette manière. Ici, non seulement le mix de ces deux techniques fonctionne, mais la musique ô combien ancrée dans la culture orientale porte le groupe à son paroxysme, sur des titres tels que « Daret Layyem » ou encore « Kont Trab » .

Malgré cet état de fait, Nawather touche au sublime sur le titre « Raped Dreams« , où l’on a droit ici une touche de modernité aux claviers. L’un des  deux joyaux de cet album assurément, avec un duo Jelissi/Nakkach qui nous met à terre. Les guitares et autres instruments orientaux nous font voyager de l’autre côté de la Méditerrannée, les solos sont d’une redoutable efficacité, enfonçant le clou sur « Broken-Winged Bird » notamment, ou encore « Time To Raise The Curtains » .

1651801

Le style de Nawather se rapproche par moment du combo israélien Orphaned Land, avec une touche de death metal en plus. L’autre bijou de l’opus réside sur la septième piste de l’album « Defnouna« . Les claviers sont omniprésents, nous donnant une impression d’ailleurs, renforcée ici par la section basse/batterie quasi tribale.

Nawather, avec ce premier essai « Wasted Years » , est assurément l’une de plus belles surprises de ce début d’année. Raouf Jelissi et ses sbires ont tenté un coup d’essai, qui au final se transforme en coup de maître ! La totalité de cet album est d’une rare intensité, les titres ici se succèdent sans jamais baisser de niveau. « Wasted Years » est un album intemporel, qui risque fort de devenir culte.

David

Tracklist :

01. Portals To Endinya
02. Falling Down To Slope
03. Daret Layyem
04. Raped Dreams
05. Broken-Winged Bird
06. Time To Raise The Curtains
07. Defnouna
08. Succubus Romance
09. Kont Trab

Line-Up :

Raouf Jelissi – Chant
Ryma Nakkach – Chant
Hichem Ben Amara – Basse
Yazid Bouafif – Guitare
Saif Louhibi – Batterie
Nidal Jaoua – Qânun

(Page Facebook) Nawather

 

 

Check Also

ALESTORM – No Grave But The Sea

Ahoy ! Tout juste après la sortie du dernier volet de Pirates des Caraïbes au ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close