Home / CHRONIQUES / OVER KILL – The Grinding Wheel (Nuclear Blast)

OVER KILL – The Grinding Wheel (Nuclear Blast)

Over Kill, formation cultissime du New Jersey, que l’on ne présente plus nous fait l’offrande de son 18ème album avec «The Grinding Wheel». Deux ans et demi après «White Devil Armory», le groupe américain, qui n’a plus rien à prouver mais qui est toujours animé par la flamme, continue de célébrer le Thrash Metal à sa manière et avec style et nous démontre qu’il est plus vivant que jamais avec ce nouvel opus.

A souligner que l’album a été produit par le groupe et mixé par l’omniprésent Andy Sneap qui a déjà œuvré pour Kreator, Machine Head, Megadeth ou Accept entre autres …

L’album débute avec le titre «Mean, Green, Killing Machine» qui commence avec une rythmique de batterie à laquelle vient se frotter la basse suivi des guitares pour aller crescendo vers un riff bien agressif estampillé Over Kill qui nous conduira vers le rythme mid-tempo principal du morceau. Contrairement aux albums précédents qui débutaient par un titre speed Over Kill un choisi d’ouvrir avec un titre moins rapide mais tout en puissance. On retrouve dans ce morceau un bon résumé de ce qu’est la formation aujourd’hui, un groupe qui ne renie pas son passé et sait habilement utiliser les bonnes ficelles de ses précédentes réalisations avec notamment les chœurs et ces solos inspirés qui étaient bien présents sur les premiers albums mais s’étaient fait timides voire même éclipsés pendant une décennie.

Photo credit: Hakon Grav

L’enchaînement avec «Goddam Trouble» bien énervé et agressif, choisi comme premier clip de l’album, nous fait rentrer dans le bois dur. On a affaire à du sérieux et cela va se confirmer tout au long de l’écoute. La rage est omniprésente, le chant de Bobby Ellsworth vindicatif, les rythmiques carrées, quelle symbiose entre la batterie et la basse elle aussi omniprésente et marque de fabrique du groupe . Over Kill arrive à maintenir l’attention de l’auditeur, tout au long de l’album tant les titres sont variés et accrocheurs, tantôt speed, tantôt groovy, tantôt purement Thrash. Tout cela agrémenté de solos inspirés et de refrains mélodiques entêtants qui font qu’on ne s’ennuie jamais.

Quelques clins d’œil au passé comme sur le titre «Shine On» où le riff suivant l’accalmie nous fait penser au titre «End Of The Line» ou encore le morceau «The Grinding Wheel» dans la trempe des «Overkill».

Cet album est une célébration du Thrash et sonne actuel avec une touche Old School et surtout une identité forte et propre au groupe qui fait d’Over Kill le groupe de Thrash culte par excellence.

F. Backfiel

> Site Internet : OverKill <
> Facebook : OverKill <

 

Tracklist :

01. Mean, Green, Killing Machine
02. Goddam Trouble
03. Our Finest Hour
04. Shine On
05. The Long Road
06. Let’s All Go To Hades
07. Come Heavy
08. Red, White And Blue
09. The Wheel
10. The Grinding Wheel
11. Emerald (Deluxe Bonus Track)

 

Check Also

ANCIENT ASCENDANT – Rise The Torch (Candlelight / Spinfarm Records)

Ancient Ascendant est un quatuor britannique de Black et de Death Metal qui injecte dans ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close