Home / CHRONIQUES / RAPTOR KING – Dinocracy (EP)

RAPTOR KING – Dinocracy (EP)

FRONT COVER RAPTOR KING DINOCRACYEt si les dinosaures avaient pu trouver le moyen de traverser le temps ? Et si les vélociraptors dans « Jurassic Park » et « Jurassic World » avaient pu chanter comme dans une comédie musicale bien « badass » ? Autant de questions existentielles que l’on se pose face à ce groupe de Sludge Metal musclé et dégoulinant de second degré.

La légende veut que le baptisé Raptor V, roi des reptiles préhistoriques perdu dans notre espace temps, croise en banlieue Parisienne deux nouveaux compagnons de route.

Par ennuie et plongé dans la débauche, les deux énergumènes répondant du nom de Nightsmoke et Don Coco décident alors de s’unir à l’animal et de monter un groupe de Metal mordant afin de conter son humeur piquante et ses envies de conquêtes sanglantes. En sort alors un mini-projet au son lourd, massif, poussiéreux et dynamique ainsi qu’un vocaliste en grande forme alternant voix de baroudeur stoner, voix death et voix criarde fleurtant avec le Black Metal.

PROMO BAND RAPTOR KING WEB

Au final, le trio nous plonge au fin fond de leur univers loufoque avec un réel plaisir tant tout est maîtrisé avec technique mais surtout beaucoup de spontanéité et complicité. Une farce réussie et surtout très convaincante car on s’y prend au jeu sur ce cinq titres explosif. On connaissait le Pagan Metal, le Viking Metal et autres dérivés narrant des histoires d’un autre temps mais aujourd’hui on peut désormais compter sur Raptor King et son « Jurassic Metal paumé en 2015 ».

(Page Facebook) Raptor King

(Compte Twitter) Raptor King

Tracklist :

01. Da Fuck Where I Just Lend

02. The Campaign

03. Jugular

04. Acolytes (Nightsmoke – Don Coco)

05. In Your Face

 

Check Also

ALESTORM – No Grave But The Sea

Ahoy ! Tout juste après la sortie du dernier volet de Pirates des Caraïbes au ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close