Home / LIVE REPORTS / Rising Storm #3 : Hypno5e + Mantra (Quimper / Le Novomax)

Rising Storm #3 : Hypno5e + Mantra (Quimper / Le Novomax)

Samedi 29 Octobre avait lieu la troisième édition des « Rising Storm », fruit de l’association Echoes Of West Horns ici en co-production avec Polarité[s]. Après avoir invité Dagoba, Trepalium, Pictured, Malkavian mais aussi Korpiklaani, Moonsorrow ou encore Belenos pour ce qui est du « Thundering Brest #1″, la structure quimpéroise ajoute alors Hypno5e et Mantra à son palmarès. Le Metal Progressif est à l’honneur entre les murs du Novomax.

rising-storm-3

Originaire de la ville de Rennes et signature du label Finisterian Dead End, Mantra présente son nouvel album concept « Laniakea » disponible depuis le 21 Octobre 2016. Si l’énorme progression musicale de la formation était déjà palpable, scéniquement le groupe impressionne et captive le regard des curieux. Lumineux et magnétique, le vocaliste Pierre Junod installe une ambiance tribale et viscérale par sa performance. Parmi quelques phrases attrapées au sein de la foule, Mantra semble être une révélation pour une grande partie du public. Alliant beauté et énergie, ce voyage narrant les « origines de l’homme » dépasse le cadre du simple statut de première partie à travers le charisme de ses conteurs et de son exécution. Un grand groupe de scène à en devenir s’est bel et bien dressé devant nous.

Tête d’affiche de cette soirée et figure montante de la scène française, Hypno5e a depuis quelques mois conquit le cœur de la critique musicale avec son troisième album « Shores Of The Abstract Line«  (Pelagic Records). Baptisé « Cinematographic Metal », la musique des Montpelliérains transporte et assassine. Un effet « montagnes russes » tout en émotions basculant entre introspection et brutalité. Le groupe est visiblement heureux de jouer et possède la précision remarquable ne tachant pas à sa réputation. Le public, très attentif à ce qui se passe devant lui, est alors motivé et conquit par les passages cristallins et mélancoliques qui côtoient le chant post-hardcore de son vocaliste et guitariste Emmanuel Jessua. Peu d’échanges directs, la musique d’Hypno5e se suffit ici d’elle-même.

Pointue et ambitieuse, cette programmation menée par Echoes Of West Horns est une franche réussite.

(Photos : Yanñ Benadet-Pérennou alias Khaz Hud, Bruno Hascoet et Mik Chevalier alias Gweza)

Check Also

Hellfest 2017, jour 3

Troisième et dernier jour du Hellfest 2017. Même si on ne tient plus debout, on voudrait que ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close