Home / LIVE REPORTS / Strakelin / Tungs10 / Duckhunters / Frantic Machine à l’Espace Léo Ferré, Brest

Strakelin / Tungs10 / Duckhunters / Frantic Machine à l’Espace Léo Ferré, Brest

Le 1er avril, pour fêter ses 7 ans d’existence, l’association brestoise Destrock organisait un nouveau concert qui avait lieu, comme à son habitude, à l’Espace Léo Ferré de Brest. Cette fois-ci, ce sont 4 groupes aux styles tous très différents, qui étaient invités à se partager la scène.

Strakelin, groupe local, ouvre la soirée avec son heavy rock bien énervé à la Andrew W.K pour chauffer la salle qui se remplie peu à peu. Les gars débordent d’énergie, en particulier Douglas, le chanteur, qui sait définitivement mettre l’ambiance dans la petite salle en poussant des hurlements habités et qui n’hésite même pas une seconde à poser son micro pour aller pogoter directement avec le public, toujours ravi de d’accueillir des musiciens dans la fosse.

Les morlaisiens de Tungs10 quant à eux nous offrent un metal mélodique aux accents gothiques donnés par la voix claire et aérienne de leur chanteuse Nathalie, laquelle hypnotise le public de ses danses sensuelles. Malgré tout, elle parvient à casser son image et nous prouve qu’elle peut également avoir du coffre lorsqu’elle s’essaye au growl sur des passages plus violents.

Duckhunters est le second groupe brestois de la soirée et propose du bon Stoner. Venue défendre son album « Extinction Road » sorti sur son propre label indépendant Drop Dead Records, la formation offre des compositions qui frappent fort grâce à des mélodies accrocheuses, simples mais efficaces. Des sonorités lourdes, addictives et massives sur lesquelles le public semble très en forme.

Pour clore la soirée, le groupe Frantic Machine a fait le déplacement depuis Paris pour faire découvrir au public de Brest son heavy et sa bonne humeur. En effet, les membres du groupe ne manquent pas de répartie, font des blagues entre les chansons et interpellent à cœur joie les personnes présentes dans le public, les faisant entonner « Joyeux anniversaire » en l’honneur des 7 ans de l’association et allant même jusqu’à en faire monter quelques-unes sur la petite scène de la salle pour leur dernière chanson.

Un grand merci ainsi qu’un bon anniversaire à toute l’équipe de Destrock.

Check Also

PERSEFONE + POEM + DATURHA à la Boule Noire (Paris)

Vendredi 14 avril, la très jolie salle de la Boule Noire ouvre ses portes afin ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close