Home / CHRONIQUES / Superscream – The Engine Cries (Send The Wood Music)

Superscream – The Engine Cries (Send The Wood Music)

Superscream, originaire de Rouen, a été créé en 2010 par le guitariste Philippe Vermont et évolue dans une répertoire de Metal Progressif. Le 1er album « Some Strange Heavy Sound » est sorti en février 2011 sur le label Brennus Music, et aujourd’hui, le groupe s’apprête à sortir son 2ème album, « The Engine Cries » , le 5 mai via Send The Wood Music.

« The Engine Cries » commence par une courte intro et enchaîne directement avec « Evil Cream » . Sur ce titre les riffs de guitare sont accrocheurs et au chant, Eric Pariche nous montre avec justesse son talent, ce qui est plutôt prometteur pour la suite de l’écoute. Arrive « The Engine Cries (Superscreamrise) » qui est un vrai plaisir auditif pour les oreilles. Le titre nous tient en haleine du début à la fin. Avec «  Pandora », changement de décor. Même si l’ambiance n’est plus la même, le morceau n’est pas moins intéressant et le groupe nous surprend avec brio. Le milieu de l’album arrive avec «  Velvet Cigarette », titre bien heavy et complètement déjanté qui se termine avec une quinte de toux.

«  Your Necklace of Bites » est une ballade qui permet de faire une pause avec sa mélodie captivante. Avec plus de neuf minutes au compteur, «  Ways Out » est le morceau le plus long de cet opus. Le début du titre est plutôt calme et Superscream nous invite au voyage en incorporant des rythmes orientaux dans cette composition qui est parfaitement interprétée. Mention spéciale au break qui ne vous laissera pas indifférent avec ce mélange oriental et jazzy par moment. La huitième piste, « Where’s My Mom ? », qui commence par un cri maléfique et un riff bien metal est un mix complètement délirant et improbable car à cela s’ajoute un shuffle bien jazzy. Pour arriver à ce résultat, il faut tout de même un certain talent et le mariage de ces ingrédients fonctionne à merveille.

Retour à quelque chose de plus old school avec «  Metal Builders », titre des plus énergique avec ses envolées de guitares qui est lui aussi très bien réussi. « The Engine Cries » se termine avec « Insane God », morceau mid tempo où le chant est bien mis en valeur et qui arrive à vous transporter avec sa mélodie très prog.

L’écoute des 10 titres de « The Engine Cries » passe très vite tant Superscream arrive à nous embarquer dans leur univers. On a juste envie d’utiliser la touche repeat et de recommencer le voyage que le groupe nous propose. Rien n’a été laissé au hasard, l’ensemble de la production et des compositions est des plus soigné. Aucun regret d’avoir attendu six années depuis le premier album pour écouter ce nouvel effort. Le résultat est impressionnant et devrait satisfaire le plus grand nombre des amateurs du genre.

>Site Internet : Superscream<

>Page Facebook : Superscream<

Tracklist de The Engine Cries :

01. Cubozoas’ Gossips
02. Evil Cream
03. The Engine Cries (Superscreamrise)
04. Pandora
05. Velvet Cigarette
06. Your Necklace of Bites
07. Ways Out
08. Where’s My Mom ?
09. Metal Builders
10. Insane God

************

Line Up

Eric Pariche (chant),
Phil Vermont (guitare et composition),
Daniel Sminiac (guitare),
Stéphane Lescarbotte (basse),
Martin Mabire (batterie).

Check Also

LIV SIN – FOLLOW ME (Despotz Records) 

En 2015, le groupe SISTER SIN annonce que c’est maintenant terminé et les membres mettent ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close