Home / CHRONIQUES / TUNGS10 – SEASON ONE

TUNGS10 – SEASON ONE

C’est à peine un an et demi après sa création que le groupe Morlaisien TUNGS10 nous présente son tout premier album « Season One ». Une auto-production réalisée avec fraîcheur, créativité et professionnalisme. TUNGS10 malgré sa toute jeune expérience fait déjà preuve de maturité dans dans la composition que dans les arrangements. Cédric ANDREOLLI fondateur et principal compositeur du groupe a su s’entourer d’une formation solide pour donner vie à son projet.

L’album débute avec l’introduction « Season One » qui nous invite en souplesse dans l’univers du groupe et nous amène vers la première chanson de l’opus « Too far » et sa rythmique toute en lourdeur et puissance sur laquelle la voix de Nathalie Kowalcyk vient adoucir et contraster le propos en y apportant une sensibilité mélodique et mélancolique.

Cet album glisse tout seul. Il est rempli de hits en puissance. Les titres s’enchaînent merveilleusement bien et avec une fluidité déconcertante tant la qualité est au rendez-vous. Pas un seul titre est en dessous du lot. On ne voit pas le temps passer et les 57 minutes défilent si vite qu’on reste sur notre fin et on en redemande une bonne lampée en enclenchant la touche repeat .

Chaque titre est un single potentiel. La dualité entre les voix de Cédric et de Nathalie est maîtrisée et fonctionne très bien. On pense même à Johan Edlund (TIAMAT période Clouds) sur certaines intonations du guitariste/chanteur.

Il y a un peu d’influence LACUNA COIL là-dedans mais la comparaison s’arrêtera là car TUNGS10 a déjà sa propre personnalité et une identité forte où la mélodie et l’harmonie dominent le sujet.

Le groupe s’aventure même dans des domaines où on ne l’aurait pas attendu notamment sur le titre « Nothing Will Ever Change » où il se frotte momentanément au metal extrême avec un riff et un passage black metal où la chanteuse nous prouve qu’elle est à même d’envoyer ce qu’il faut dans un registre guttural. Le timbre de cette dernière n’est d’ailleurs pas sans rappeler celui de Monika Pedersen (Ex-SIRENIA) sur « In Your Shadow » ou encore « Stuck Inside ».

Sur l’ensemble des compositions les guitares sont mises en avant et les samples sont utilisés avec parcimonie toujours au service de la composition. Les riffs sont variés et accrocheurs tantôt rapides tantôt mélodique, les rythmiques sur « On The Edge », « Break Your Chains », « Press It » sont de vraies tueries. Quant aux solos, ils sont toujours inspirés et mélodieux.

Sur le très rythmé « Stuck Inside » Nathalie nous démontre encore son panel vocal alternant avec aisance chant clair et chant guttural.

« You Will Never Be » est un véritable hymne que pourrait jalouser WITHIN TEMPTATION. Excellent choix pour le 1er vidéo clip du groupe qui vient nous conter ici la légende de la dame blanche. Ce titre est tout simplement magnifique, le refrain et la mélodie nous transporte, la conviction de la voix masculine en opposition avec la douceur de la voix féminine fonctionne à merveille sur ce titre qui s’avère être un must du genre.

Et niveau baffe ce n’est pas fini car à l’écoute du morceau « The Way Of Living » c’est un véritable uppercut qu’on se prend en pleine face tant son riff est entêtant, obsédant et original. Il s’imprime dans votre esprit et ne vous quitte plus.

Les bonnes surprises sont omniprésentes et la découverte de cet album est un vrai voyage car tous les titres sont aboutis. « Press It » et son gimmick amené au synthé et repris de volée par les guitares vous tient en haleine.

Pour achever l’album « Don’t Believe » aborde un autre registre et laisse la place à la guitare acoustique et aux cordes . Une belle ballade chantée en duo et en voix claires par Cédric ANDREOLLI et Nathalie KOWALCYK dans une belle harmonie. On découvre le potentiel vocal du guitariste qui sait aussi utiliser son organe avec finesse. Ce titre se termine en distorsion et clôture cette œuvre avec brio.

On peut dire que TUNGS10 fait ici démonstration d’un grand talent artistique, d’une créativité impressionnante et d’une maturité exceptionnelle pour un premier album. A l’écoute de cette auto-production on n’ose imaginer ce que cela donnerait avec une production professionnelle. Un groupe talentueux à suivre.

F. Backfield

>Page Facebook : Tungs10<

Tracklist :

01 – Season one

02 – Too far

03 – In your shadow

04 – Nothing will ever change

05 – On the edge

06 – Stuck inside

07 – You will never be

08 – Break your chains

09 – This way of living

10 – Press it

11 – Don’t believe

Interview du groupe Tungs10 réalisé par Metal Breton lors de l’anniversaire de l’asso Brestoise Destrock le 1er avril 2017.

Check Also

ALESTORM – No Grave But The Sea

Ahoy ! Tout juste après la sortie du dernier volet de Pirates des Caraïbes au ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close